20/03/2018 Elodie Sanchez 0Comment

Si vous vous demandez comment réduire vos impôts de manière légale, voici quelques conseils qui vous permettront d’atteindre votre objectif.

La défiscalisation immobilière

Pour booster le secteur de l’immobilier locatif, les gouvernements successifs ont mis en place des dispositifs fiscaux permettant aux contribuables de réduire leurs impôts sur investissement en échange d’un investissement immobilier. Le montant de la défiscalisation varie en fonction du dispositif choisi et de l’éligibilité du contribuable. Le dispositif de défiscalisation immobilière le plus prisé en Métropole est sans aucun doute la loi Pinel, vous permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre les 21% du montant de votre investissement.

La réduction d’impôt par l’investissement productif

Pour les contribuables qui souhaitent épargner tout en bénéficiant de différents avantages fiscaux, le gouvernement leur propose une palette de dispositifs leur permettant d’atteindre cet objectif. Cela vise à promouvoir l’investissement productif afin de dynamiser certains secteurs ou entreprises. Les dispositifs les plus connus sont entre autres les FIP (Fonds d’investissement de Proximité) et les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation). En optant pour l’un de ces dispositifs, le contribuable peut jouir d’une réduction d’impôt d’une valeur de 18% du montant de son investissement s’il se trouve en Métropole. Par contre, pour les contribuables habitant en Corse ou dans les DOM-TOM, ce type de dispositif leur permet de réaliser jusqu’à 36% d’économie sur leurs impôts. Apprenez en davantage sur ce sujet en allant ici.

Comment réduire mes impôts en investissant ?

La baisse du revenu imposable

Cette pratique permet également de réduire les impôts que le contribuable devra payer à l’Etat. Cela aide non pas à réduire la rentrée financière, mais, plutôt à l’organiser au mieux afin qu’elle soit le moins imposable possible. Les solutions les plus légales sont certainement les revenus différés et le transfert des revenus vers les enfants. Ainsi, en cas de questions, n’hésitez pas à demander à un conseiller patrimonial de vous aider dans le choix du dispositif qui s’adaptera le plus à votre situation financière.