04/08/2017 Elodie Sanchez 0Comment

Le rachat de crédits figure désormais parmi les produits financiers les plus sollicités à Bordeaux, la capitale de la Gironde. Il s’agit d’une offre qui intéresse surtout les Bordelais qui ont plusieurs emprunts en cours.

Il s’avère que c’est une solution performante en cas de risque de surendettement. Si vous vous avez une situation financière précaire, c’est peut-être l’issue à adopter. Par ailleurs, plusieurs banques et entreprises financières à Bordeaux proposent du regroupement de prêts. Vous avez toutes les chances d’obtenir un contrat favorable. Mais avant de faire quoi que ce soit, il faut bien vous informer sur l’opération. Voici justement quelques renseignements qui vous aideront à bien comprendre les avantages du regroupement de prêts.

Profiter de tous les avantages du rachat de crédits

On répète à maintes reprises que le rachat de crédits est la meilleure issue au surendettement. Est-ce vrai ?  En effet, la procédure peut les aider à surmonter cette difficulté financière. Mais le surendettement, c’est quoi au juste ? Il s’agit dune situation dans laquelle, un individu ayant souscrit plusieurs prêts n’est plus capable de régler ses traites. Grâce à un regroupement de crédits, il n’aura plus à jongler avec plusieurs mensualités. Ses dettes sont soldées et deviennent un seul prêt, délivré à un taux bien bas. Du coup, il n’aura qu’une seule échéance ou une mensualité unique à régler chaque mois. Le plus important, c’est que le montant est à la baisse. Cela va engendrer bien entendu la diminution du taux d’endettement.

Selon les évaluations des experts, l’économie générée par cette baisse de la mensualité peut aller jusqu’à 600 €. Tout cela pour dire que le rachat de crédits permet à l’emprunteur de retrouver un bon équilibre budgétaire. Chaque mois, il y aura un reste à vivre bien suffisant. Il s’agit du reste du revenu qui sert à couvrir les dépenses courantes et à régler toutes les factures. Notons que la demande de rachat de crédits est en hausse à Bordeaux. Cela laisse entendre que la ville recense beaucoup d’emprunteurs en situation de financement.

Profiter d’une enveloppe de trésorerie supplémentaire

Les entreprises spécialisées en rachat de crédits dans la capitale de la Gironde allouent de multiples formules de rachat de crédits. En fait, ils oeuvrent à offrir une solution qui convient réellement à chaque emprunteur. Le rachat de prêts avec enveloppe de trésorerie est le plus apprécié. Il permet au bénéficiaire d’obtenir un cash avec lequel, il peut financer un projet futur ou bien les dépenses fortuites. L’accès à ce type d’offre est souvent conditionné par le dépôt d’une garantie. L’emprunteur a le choix entre proposer une caution ou bien une hypothèque.

En savoir plus sur le rachat de crédit à Bordeaux : http://www.financillus.fr/

Peu importe la garantie choisie, le bénéficiaire peut regrouper dans un seul contrat plusieurs dettes à savoir l’ensemble de ses crédits à la consommation incluant les crédits renouvelables, divers impayés et parfois même des prêts immobiliers à taux révisable. Notons toutefois que le rachat de prêts cautionné est beaucoup plus attractif car non seulement, les frais y afférents sont moins élevés mais aussi parce qu’il est le moins risqué. Le rachat de prêt hypothécaire oblige en effet l’emprunteur à mettre son patrimoine immobilier en gage. A la première défaillance de paiement, il risque de le perdre car le prêteur pourrait saisir le bien et le revendre.

Accéder au rachat de crédits à tout âge

Le plus intéressant avec le rachat de crédits, cest quil vous permet d’accéder au prêt peu importe votre âge. Certains établissements financiers à Bordeaux refusent parfois d’accorder les demandes de regroupement de crédits déposés par les séniors. Or, il n’y a aucune loi qui délimite l’âge maximum d’accéder à ce genre doffre. Toutefois, les prêteurs ont bel et bien le droit de demander une garantie. Si le sénior est propriétaire, une prise dhypothèque est exigée. En revanche, s’il est locataire, il doit souscrire à une assurance décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), incapacité totale ou partielle de travail (ITP ou ITT), invalidité permanente ou perte demploi (IPP). Ce sera alors à l’assuré de garantir le paiement des dettes en cas de décès ou d’insolvabilité de l’emprunteur.

Certes, il y a des entreprises d’assurances qui refusent de couvrir les dettes des personnes âgées de plus de 74 ans. Cependant, bien dautres assureurs à Bordeaux sont prêts à attribuer une offre répondant à leurs attentes. Il faut toutefois mentionner que les garanties sont attribuées à un prix élevé. En outre, certaines assurances sont inaccessibles à partir d’un certain âge. Par exemple, les séniors âgés de 65 ans et plus nont plus droit à une assurance PTIA, IPP, ITP ou encore ITT. Mais cela ne devrait pas réduire la chance d’accéder à un rachat de prêts.

Le privilège de faire un bon suivi du prêt

Les emprunteurs à Bordeaux ont tendance à confondre le capital et le crédit. Or, savoir faire la différence entre ces deux termes, c’est connaître à l’avance le coût total du nouveau prêt. C’est l’un des avantages du rachat de crédits. L’emprunteur peut signer le contrat en toute connaissance de causes. Il n’aura aucune mauvaise surprise. Sachez donc que le capital est la somme d’argent qui reste à rembourser. En revanche, le crédit est en revanche l’association du capital, des intérêts et des divers frais. C’est le crédit qu’on répartit en plusieurs échéances.

Les prêteurs à Bordeaux offrent aux clients des outils qui leur permettent de bien connaître le capital restant et le coût total du crédit. Le tableau d’amortissement en fait partie. C’est un document sous forme de tableau. Il comporte 6 colonnes affichant le numéro déchéance, le capital restant à payer, les intérêts, le principal, l’assurance et la mensualité. Notons que c’est le prêteur qui se charge d’envoyer à son client le tableau d’amortissement et ce, après chaque paiement. Grâce à ce document, l’emprunteur peut alors suivre de près l’évolution de son prêt. Cela élimine les risques de conflit surtout dans le cas où il souhaite effectuer un remboursement anticipé. L’emprunteur a le droit de demander des explications en cas de manque de précision au niveau du contenu ou bien s’il constate la moindre erreur. Si le prêteur refuse d’apporter une rectification, on peut saisir le tribunal compétent.