20/12/2017 Elodie Sanchez 0Comment

La loi Pinel est un dispositif établi en 2015 pour favoriser la défiscalisation immobilière sous certaines conditions. En remplacement de la loi Duflot, la loi Pinel tient à proposer de meilleurs avantages au contribuable pour encourager l’investissement immobilier, qui constitue un facteur important pour le développement économique, mais aussi pour l’amélioration des conditions de vie des particuliers. Voici un aperçu plus ou moins détaillé de ce dispositif actuellement en vigueur.

Les conditions du dispositif Pinel

La loi Pinel concerne uniquement les logements non meublés, c’est-à dire neufs. Le principe est simple : le contribuable achète un bien immobilier neuf classé dans les zones géographiques éligibles et remplissant les conditions nécessaires pour ensuite bénéficier d’une réduction fiscale en contrepartie de la mise en location du bien. Cette location ne se fait pas non plus à la légère puisqu’il est impératif de respecter le plafond de loyer imposé par le dispositif ainsi que le montant maximum de l’investissement, qui ne doit pas excéder les 300 000 euros. Au-delà de cette somme, le rabais d’impôt ne s’applique plus sur l’excédent.

Sachez que cette page commente ce point aussi judicieusement.

Réduire ses impôts avec la loi Pinel

Un avantage fiscal considérable

Le dispositif Pinel a été mis en place par le ministre du logement Sylvia Pinel en 2015 pour encourager l’exploitation du secteur immobilier. À cet effet, la loi permet aussi au contribuable qui ne dispose pas des moyens nécessaires pour investir, de procéder à un emprunt auprès d’une institution financière. Celui-ci se voit aidé en raison du motif de l’emprunt. La réduction fiscale vient ensuite s’ajouter aux avantages de l’investissement à raison de 21% de la valeur locative du bien sur une période de 6 à 12 ans. Si besoin, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour mener au mieux votre opération de défiscalisation immobilière. Il faut noter aussi que le dispositif Pinel prend normalement fin en décembre 2017. Cependant, une prolongation est envisagée pour 2018. Quoiqu’il en soit, il faut se dépêcher pour en tirer les avantages.